La Seine, de Paris au Havre, en 250 photographies panoramiques

Paris, Rouen, Le Havre, trois villes aux destins croisés avec pour point commun, la Seine. S’étirant sur 370 kilomètres avec sa vingtaine de méandres, ce fleuve, connu dans le monde entier grâce aux peintres impressionnistes, arrose un territoire (Ile-de-France et Normandie) classé aux premiers rangs économique et culturel en France.

 

Dans les pas des peintres impressionnistes

Projet photographique au long cours, Seine en Scène s’inscrit dans les pas des impressionnistes par son terrain d’élection – la Seine de Paris au Havre – et sa volonté de présenter la diversité de son environnement, les relations entre ses rives, leurs expressions dans le miroir du fleuve.

A la différence des maîtres impressionnistes dont les œuvres ont pour angle de vue celui de leurs auteurs, Seine en Scène offre une représentation « surnaturelle » de la Seine où les photographies, de format panoramique, embrassent un champ visuel supérieur à 120°.

Cette approche fournit une représentation des scènes de la Seine qui outrepassent la faculté naturelle de voir. L’œil est ainsi immergé dans un espace étendu où il a libre cours pour s’approprier les détails du spectacle de la Seine, pour déceler antagonismes et concordances entre les deux rives et pour stimuler l’esprit en s’interrogeant sur le passé et l’avenir de ses paysages. Différents niveaux de lecture sont implicitement suggérés : historique, patrimonial, économique, social, écologique, touristique, …

 

Paris, Rouen, Le Havre, une seule ville dont la Seine est la grande rue

S’insérant dans les pas des impressionnistes, Seine en Scène s’inscrit aussi dans le sillage du « Grand Paris jusqu’à la mer » tel qu’imaginé par l’architecte-urbaniste Antoine Grumbach, lors du concours international d’architecture relatif au Grand Paris (2009). Un projet au (très) long cours qui, en dotant Paris d’un grand port maritime – Le Havre – hisserait la capitale française au rang de métropole mondiale à l’instar, par exemple, de New York ou Shanghai, cités reliées elles aussi à la mer.

Cette vision du Grand Paris rejoint celle de Napoléon Bonaparte lorsqu’il déclara au Havre le 7 novembre 1802 : « Paris, Rouen, Le Havre, une seule ville dont la Seine est la grande rue ».

Si le projet Grumbach n’a pas été retenu in extenso, il a néanmoins insufflé une vaste réflexion sur le développement de la vallée de la Seine, à l’initiative de l’Etat, des collectivités territoriales d’Ile-de-France et de Normandie, à laquelle se sont associés les décideurs économiques. Cette réflexion s’est concrétisée en 2015 par un contrat entre l’Etat et les régions d’Ile-de-France et de Normandie qui se traduira par 1 milliard d’euros d’investissement d’ici 2020 en faveur de la vallée de Seine.

 

Faire adhérer Franciliens et Normands à La Seine

De tout temps, la Seine a été le fleuve nourricier et culturel du territoire qu’elle traverse. Néanmoins, les 3,6 millions de Franciliens et de Normands riverains de la Seine ont ignoré leur fleuve pendant de nombreuses décennies. Des années pendant lesquelles la Seine n’a été, au mieux, qu’un cours d’eau parmi d’autres, au pis, un égout à ciel ouvert. Les évolutions positives enregistrées au cours des quinze années passées (assainissement du fleuve, reconquête des berges par les villes, développement du transport fluvial) et les forts enjeux de demain nécessitent que Franciliens et Normands se réapproprient leur fleuve. D’être vue, la Seine mérite qu’elle soit regardée, contemplée jusqu’à l’émerveillement tant elle est porteuse d’une riche histoire et d’une grande espérance. Seine en Scène s’inscrit dans cette perspective en imprimant sa propre perception, aux antipodes de la vision habituelle.

 

Témoin de la Seine du XXIème siècle

Les œuvres des peintres impressionnistes ont transmis un état des lieux inestimable de la Seine de la fin XIXe au début du XXe siècle, sous des facettes multiples. Une centaine d’années plus tard, Seine en Scène, avec ses 250 photographies panoramiques, témoigne de la Seine du XXIe siècle en la présentant par touches successives de Paris jusqu’à la mer.

 

Seine en Scène en livres et en tirages d’art

L’auteur a procédé à une sélection des photographies les plus emblématiques présentées dans les portfolios (Paris > Rouen, Rouen > Le Havre) afin de les proposer dans trois livres et en une soixantaine de tirages d’art Digigraphie®. Plus d’informations sur cette opportunité en consultant la rubrique « Tirages ».

 

 

SEINE EN SCENE, MODE D’EMPLOI

  • Les photographies présentées dans les portfolios (Paris > Rouen et Rouen > Le Havre) sont ordonnées dans le sens de l’écoulement du fleuve.
  • Pour toutes, un curseur, situé sous la photographie, permet de dérouler le panorama dans son intégralité (de gauche à droite).
  • Ce curseur calé à gauche signifie que le portfolio est chargé.
  • Les flèches, à droite et à gauche, permettent de visualiser la photo suivante où la précédente.
  • L’auteur invite les visiteurs de Seine en Scène à utiliser le flux RSS disponible sur ce site pour être informé automatiquement de l’insertion de nouveaux clichés ainsi que des nouvelles actualités.

 

AVERTISSEMENTS

  • Colorimétrie : la perception des couleurs exactes de Seine en Scène nécessite un écran parfaitement calibré. Vérifiez les capacités de restitution de votre écran en pratiquant le test.
  • Chargement des portfolios : afin que la durée de chargement des portfolios soit acceptable, les photographies présentes ont été fortement compressées afin de réduire leurs poids. Ceci n’est pas sans conséquence sur la qualité – loin s’en faut – mais la photographie n’est qu’une série de compromis !
  • Cette durée de chargement restera néanmoins variable eu égard aux multiples paramètres qui la régule : débit de la connexion Internet souscrite, puissance du terminal (ordinateur, tablette, smartphone), encombrement du réseau Internet, disponibilité du serveur de données, etc.